Pierres Sacrées

Forum RPG Médival Fantasy
 
N'oubliez pas de voter sur nos Top Sites toutes les deux heures !
Les inscriptions pour l'évent N°1 : L'assaut de Thenarÿs, sont closes. L'évent se passe ICI
Il reste de nombreux postes à prendre, allez voir ICI

Partagez | 
 

 dragon or not dragon ? [pv : libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Lun 6 Fév - 20:49

Laharl traînait dans Firen: une ville de Delenôr plus importante que beaucoup d'autres et pourtant tout à fait banal. Différentes races, une architecture bâtarde et unique et une bonne ambiance, Laharl regardait un peu partout, errant réel but précis si ce n'est trouver une autre épée a deux mains pour essayer une idée saugrenu.

Il marchait, regardant surtout les boutiques, naviguant dans la foule en ce laissant porter par le mouvement des autres passant. Il sentait les autres autourde lui, leur chaleur ce qu'il lui permettait de moins se baser sur sa vue. Et pourtant, il percuta quelque chose cela l'étonna lui-même mais en aucun cas cela aurait pu être quelqu'un, cependant lorsqu'il baissa le regard après avoir reprit son équilibre, il la vu: cette jeune femme. Il ne comprenait pas pourquoi il ne l'avait pas vu.

Il lui tendit la main pour l'aider a se relever. C'est alors qu'elle explosa:


- Non mais tu ne crois quand même pas que tu vas t'en tirer juste en m'aidant à me relever ?! Tu me renverses et c'est tout ce que tu trouves à faire ?
- Je ne comprends pas comment tu as pu arriver la. S'étonna-t-il. Il n'y avait personne devant moi, une seconde avant.
- Ne fais pas l'imbécile, et arrête de trouver des arguments en bois. Excuses toi tout de suite. S'emporta-t-elle.

Le ton montait assez vite, peut être trop, la fille devait avoir le sang chaud. Il s'apprêtait a s'excuser pour calmer le jeu et pouvoir continuer son chemin sans provoquer d'incident mais elle dégaina une dague se faisant menaçante et les passants s'écartèrent par réflexe de sécurité. Laharl sourit, la jeunette voulait jouer.

- Ce que tu piquerais presque, tu es sur de vouloir jouer avec ton cure-dent ?Dit-il en désignant la dague

Sans attendre de réponse, il fit un pas en arrière en dégaina sa lourde épée a deux mains, il ne se mit pas en garde laissant sa pointe de son épée pointer négligemment vers le sol.

- Tu es sur de vouloir goûter à ma grosse lame, gamine ?lança-t-il le sourire aux lèvres.

Cette petite lui plaisait bien et elle lui avait donné envie de jouer.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Mar 7 Fév - 0:35

Comme il s'y entendait, le petit brin de femme lui sauta dessus plus offensive que jamais, visant un point vital dans un seul but provoquer une mort rapide sans dépense d'énergie inutile. Une réaction de tueur expérimenté et pourtant le coup n'atteins pas Laharl. Il se saisit du bras armé de son adversaire et par une rotation il se servit de l'élan pour la plaquer contre lui et la menacer avec sa propre dague. Collé ainsi contre elle, la jeune femme paraissait bien petite mais la situation devait la mettre mal à l'aise car elle commença a se tortiller.

- Peut être que j'ai mal compris mais si tu voulais danser il suffisait de demander. Mais si tu veux goûter a ma grosse lame, surtout ne bouge pas et continu de te frotter a moi comme ça, j'aime ça.lança-t-il avec un grand sourire.

Il répéta son mouvement dans le sens inverse ce qui libéra son adversaire en lui faisant faire une autre rotation et l'éloignant de lui. Il lui lâcha la main en fin de rotation ce qui aurait pu donner l'impression d'une danse entre les deux combattants. Laharl pensait que l'assaut raté aurait calmé la rage de cette femme colérique. Il avait tort, a peine lâcher qu'elle retourna à l'assaut. Laharl recula pour éviter un coup de dague horizontal, puis se fendit sur la gauche sur ne pas être toucher par le coup suivant. Sa mains armé ne bougeait pas, il ne voulait pas la blesser et se contenter de ne pas se faire toucher puis sur un assaut un peu trop prononcer il planta son épée dans le sol et se saisit de la main armé avec sa main libre puis il la tira vers lui la planquant cette fois-ci face contre lui. Il passa son autre main dans le dos de la jeune femme.

- Une valse, gamine ? Tu me surprens de plus en plus, cela fait des années que je n'ai pas croisé quelqu'un d'aussi, comment dire : intéressant.

Intéressant, c'était le mot la plupart des gens se seraient confondu en excuse pour s'être emporter avant de prendre leusr jambes a leur coup, mais non cette petite avait du mordant et n'avait pas peur de se frotter a quelqu'un comme lui et elle se frottait si bien. Mais si elle connaissait sa véritable nature: elle serait surprise. Une question restait en suspend que cherchait t'elle vraiment a travers cette colère, la mort peut être ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Mar 7 Fév - 2:58

La partenaire de Laharl parvint à se soustraire à son étreinte d'une manière des plus agréables en se laissant glisser contre lui, ce qui lui donna presque envie de rire et qu'il faut bien l'avouer l'excita quelque peu. La gamine ne rompit pas pour autant le combat après s'être écarté et avoir lancé une réplique bien sentit et elle lui lançait un couteau dessus. En d'autre circonstance et en d'autre lieu il aurait évité le projectile seulement les personnes derrières lui ne serait pas aussi vif que lui, au même risque il ne pouvait pas non plus le faire dévier et il ne pouvait pas non plus juste l'encaisser car le couteau filait droit vers son cou. D'un geste vif, il attrapa le couteau avant qu'il n'atteigne son objectif. Cependant tout ce temps perdu à réfléchir aux actes et répercutions ne lui permit pas de bien rattraper l'objet meurtrier qui le coupa a deux endroits de la main. Il lâcha le couteau et regarda le sang goutter de ses plaies, puis il porta le regard sur la jeune femme qui semblait satisfaite. L'amusement dans son regard s'intensifia.

- Pour répondre à ta question je suis Laharl, bien que je porte d'autre nom dans mon clan. Et je m'en vais t'apprendre bien des positions.

Il attrapa son épée des deux mains et lui fit faire quelques rotations devant lui comme si le poids de l'épée n'existait tout simplement pas. Bien qu'il ne le sentait pas encore, le poison du couteau se faufilait à l'intérieur de son corps et commençait à lui engourdir la main. Il se jeta sur la jeune femme et frappa de taille à l'horizontale avec une force modéré. Son adversaire ne réussit à ne pas être touché en arrêtant l'épée de sa dague et en sautant en arrière pour compenser le choc ce qui la fit reculer de quelques mètres. Laharl commençait à ne plus sentir son bras blessé, ce qu'il lui fit comprendre qu'il y avait surement un poison sur le couteau.Il décida de ne pas dire un mot à son adversaire sur le poison et se mit a augmenter sa chaleur interne pour brûler le poison dans son corps. Il feindrait ainsi la faiblesse pour se jouer de l'empoisonneuse. Il regarda la jeune femme avec son plus grand sourire.

- Tu le sens bien la ma grosse épée, où tu veux réessayer de t'y frotter ?

Conformément à son plan il lâcha l'épée de sa main blessée, ne la tenant plus que d'une main il pouvait faire croire a une perte de puissance et de vitesse. Et pourtant il n'en serait rien car il avait bien assez de force dans un bras pour faire vire-volter une épée six fois plus lourde que la sienne.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Mer 8 Fév - 0:07

Laharl n'avait pas vu venir le coup, il faut dire que se jeter sur l'épée de son adversaire n'était pas une chose courant et l'espace d'un instant il hésita, fallait il la blesser, la tuer pour lui apprendre la douleur d'une blessure grave voir fatale. Non, il n'en avait pas envie, il avait continué le duel pour s'amuser pas pour faire couler le sang mais si en ce moment s'était le sien qui perler sur les pavés. Pour éviter que l'inconsciente s'empale sur sa lame, il sortit son épée de la trajectoire et se faisant ouvrir complètement sa garde, évidement elle profita de l'occasion pour le frapper. Le choc ne fut pas violent et lorsque Laharl regarda vers le bas sans bouger autre chose que sa tête il croisa le regard de son assaillante qui semblait heureuse, il nota dans son sourire la trace du sang des énorii. Constatant dans un second temps qu'il n'y avait que le poing nu de la jeune femme sur son ventre il comprit qu'elle ne voulait plus le tuer ce qu'elle aurait pu faire. Il se relâcha quelque peu, la position si près de la gamine ne le dérangeait pas vraiment mais il savait qu'il dégageait une chaleur inhumaine et qu'elle allait s'en rendre compte. Même s'il la connaissance de sa véritable nature ne le dérageait pas il aimait que les gens cherche un peu d'eux même pour comprendre. Il recula donc d'un pas pour prendre ses distances.

- C'est bon, tu es apaisé gamine ? Faut être inconsciente pour faire ce que t'as fait, tu serais morte si je n'avais pas bouger mon épée pour te sauver la vie.

Il tendit sa main blessée devant lui, sachant les réactions du peuple de la lune face au sang humain et surtout leur régime alimentaire, Laharl voulait s'amuser encore un peu. Il avait dans sa vie croisé tellement de visage, discuté avec tellement de gens combattu contre et avec tellement de personne; et pourtant il ne devait y avoir qu'une poignée de personne à avoir suscitait autant d'intérêt de la part du dragon. Et là à ce moment précis, il avait envie de tester une chose, un mélange qu'il n'avait jamais vu ou entendu parler. Est ce qu'un membre du peuple de la lune serait attiré par du sang draconique et quels effets aurait son sang sur l'organisme du sujet ?

- T'as vu ce que tu m'as fait ? Et tu veux que je te parle de moi ? Tu veux me tuer alors que je pourrai tant t'apprendre ?dit - il en élevant la main jusqu'à la hauteur de visage de la combattante.

Bien sûr, Laharl en rajoutait des tonnes pour si ce n'est provoquer au moins pour toucher. Il n'entendait plus que la réaction de la jeune femme, la blessure ne lui faisait déjà plus mal et son sang ne coulait que par petite goutte. Et son regard amusé plantait dans ceux de son adversaire temporaire la défiait d'agir.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Jeu 9 Fév - 1:39

Pendant que Laharl s'occupait a faire descendre sa température corporel à ce qu'il considérait normal pour lui. La jeune énorii se montra de plus en plus excité par la vue du sang, sa respiration, ses mouvements et ses réactions n'étaient plus tout à fait normal. Lorsqu'elle céda enfin et qu'elle goûta le sang du dragon d'abord du bout des doigts comme touchant un rêve ou une illusion, elle porta ses doigts à ses lèvres pour goûter à l'irréel, puis elle se lâcha complètement et se jeta sur la main tendue et y lécha de manière soigner le sang du dragon. Cependant, le sang semblait la couper de la réalité et la mettre dans un état second de bonheur. Heureusement, la plupart des badeaux qui avaient assisté à la scène, s'étaient dispersés et n'avaient plus d'oeil pour eux depuis qu'elle l'avait frappée de son poing nu.

- Je peux t'apprendre ce que tu veux si j'en suis capable. Mais pas ici, si tu en veux plus il nous faudra un endroit plus discret, avant cela j'aimerais aller manger un peu et boire un bon verre.

Complètement prise par son astiquage de Laharl, elle ne semblait pas écouter le dragon qui la prit par l'épaule et l'emmena sans mal vers une petite taverne bien tenu où ils prirent place à une table loin de la porte dans un coin loin des regards et des oreilles indiscrète. Une serveuse arriva assez vite et prirent leur commande en regardant la jeune femme qui était un peu dans le brouillard.

- Je prendrais deux bières pour moi, un bon morceau de viande bien cuite et la plus grande quantité de compote de pomme que vous pouvez et pour la demoiselle vous lui mettrez un grand verre de jus de fruit, un bout de pain et du fromage pour la remettre d'aplomb.

La serveuse parue surprise mais Laharl sorti une petite bourse bien remplit qui émettait de jolie son synonyme d'une belle somme d'argent. Quelques minutes plus tard alors que la jeune femme semblait se remettre doucement les plats et les verres furent portés sur la table. Laharl commença à manger et à boire sans se soucier du regard de sa camarade de table. Il engloutit sa viande et ses bières assez vite. Puis il s'attaqua à sa compote en mangeant plus doucement savourant chaque cuillère. Ce n'est qu'après avoir mangé cinq cuillères de compotes qu'il répondit à la question de l'énorii avec un certain retard car, il se devait d'attendre qu'elle soit complètement elle-même.

- Une seule réponse me vient à ta question en réfléchissant bien, que veux tu savoir ? Apprendre a mieux discerné les gens plutôt que se baser sur leur physique qui parfois n'est même pas leur véritable nature ? T'enseigner de vieux mythe et légende qui pourraient cacher au travers de leur histoire des trésors perdus ? Dit moi si je peux t'aider ? Je répondrais à tes questions et sache que je ne mens jamais c'est un principe.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Ven 10 Fév - 16:11

La jeune femme semblait bien s'amuser et profiter de chaque occasion pour se montrer effrontée et oser même voler de la compote au dragon, qu'il lui en commanda pour éviter que cela ne ce renouvel. Même si elle semblait comprendre beaucoup de choses, elle ne touchait que du bout des doigts la vérité. Il lui fallait répondre à la première demande de l'énorii.

- Tu veux savoir qui je suis, mais c'est un peu ce que l'on cherche tous. Qui je suis, même moi des fois je me pose la question. Je pourrai être un homme au terrible pouvoir, un homme loup ou un démon et pourquoi pas un dragon comme ceux des légendes ?

Laharl mangea un peu de compote et prit quelques gorgés de bière. Pour se laisser le temps de formuler une réponse convenable.

- Ce que les légendes viennent faire la dedans ? Certaines légendes nous viennent de délire d'alcoolique, d'autre de vision de drogués et de prophètes bien que ces deux la soient très proches finalement et d'autre encore sont des paroles de gens qui ont juste vu des choses difficilement imaginables pour d'autre. Puis enfin au fil du temps, d'échanges en échanges les paroles se transforment et les ragots deviennent des contes et les contes des légendes. Ce que j'en retiens c'est qu'il y a parfois une part de vérité dans les légendes. Certaines bêtes mystiques existent bel et bien et j'en ai vu un certain nombre de mes yeux telle que je te vois la devant moi.

Laharl finit sa bière et commanda un alcool plus fort à la couleur bleu et au nom éloquent: "Esprit de dragon" avant de reprendre le regard amusé.

- Néanmoins, si d'aventure je me trouvais dans la possibilité de te raconter une histoire au lit, ce n'est pas vraiment ce que je ferai. Il est même fort probable que cela soit l'endroit où je pourrai t'apprendre des choses.

Il patienta quelques secondes en faisant tourner le liquide bleu dans son verre pour laisser sa phrase faire son petit effet en regardant la gamine dans les yeux avant de continuer un sourire aux lèvres.

- Trêve de plaisanterie je voulais juste dire que certaines informations que tu pourrais désirer nécessites un endroit libre de toutes oreilles indiscrètes, car certains secrets pourraient m'attirer des problèmes dont tu n'as même pas idée et c'est bien pour cela que je ne réponds pas totalement à tes questions, je ne sais pas encore si tu mérites ma confiance.dit-il 'd'une voix lourde de sens avant de reprendre sur un ton plus léger. A moins bien sur que tu ne cherches autres choses de moi qui demanderaient d'être au lit.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Sam 11 Fév - 2:10

Laharl écoutait Aéline parler, elle déballait toute sa vie. Certes pour une enorii âgé de 18 ans cela ne tenait pas sur grand-chose mais bon elle se montrait des plus honnêtes. Et elle avait une bien mauvaise opinion d'elle-même, ce qui toucha Laharl, il n'espérait pas la sauver, mais dans un sens il voulait l'aider. Lorsqu'elle eut fini toute sa plaidoirie en levant son verre pour regarder au travers. Laharl se demanda a quoi elle jouait. Il prit donc son propre verre et trinqua avec celui d'Aéline.

- Ne joue pas avec quelque chose d'aussi noble, il faut traiter cela avec respect ça porte le nom des dragons. C'est donc forcement meilleur.

Laharl engloutit le contenu de son verre et émettant aucun bruit, mais pourtant, le liquide lui fit un bien fout quand il s'enflamma dans son ventre. Puis il se leva et se pencha vers Aéline et lui pris le verre des mains. Doucement il l'approcha des lèvres de la jeune énorii et la fit boire tout doucement le liquide que bien des hommes n'osait pas goûter en raison de sa teneur en alcool et de la réputation de la boisson. Lorsqu'elle eut fini le verre il se rassit à sa place.

- Je ne suis pas humain et quoi ? Mon père et ma mère n'étaient pas humain, tout comme mes frères, très tôt j'ai dû me débrouiller tout seul dans un monde hostile. J'ai appris la chasse et la survit avec les meilleurs, j'ai perdu des amis, des frères de meutes et un être aimé. J'ai tué pour me venger. Puis je suis parti, j'ai voyagé pour voir le monde, j'ai appris encore et encore auprès des gens que je rencontrais et en qui je plaçais ma confiance ensemble nous avons avancé parfois je les ai vu naître, vivre et mourir de vieillesse entouré de leurs enfants et petits enfants, ce que la vie m'a apporté je le chérie et j'ai pleuré ce qu'elle m'a pris. Aujourd'hui j'ai l'occasion de guider un jeune esprit sur une meilleure voie ou peut être juste lui donner une autre vision des choses et d'elle-même.Dois-tu tout savoir de moi pourtant ? Je pense avoir laissé assez d'indice sur ma nature et mon existence. A toi de croire ton instinct ou de le refouler.

Laharl mourait d'envie de lui dire après tout, si elle le trahissait : elle devrait mourir, mais il voulait lui faire confiance; toutes personnes le méritaient au moins une fois mais l'endroit n'était pas l'idéal pour ça, il le savait et elle aussi.

- Si tu veux m'amener ailleurs plus tard, ne t'en fais pas trop pour moi, j'ai peut-être du mal à attraper ceux de ton peuple lorsqu'ils courent sur un sol parfaitement dégagé et plat. Mais j'ai d'autre méthode pour atteindre un lieu et tôt ou tard les petits lapins aux longues oreilles finissent entre mes griffes. Les montagnes, les maisons, les falaises, les foret, les volcans et les lacs rien n'arrête ma traque.

Laharl prononça les derniers mots avec une grande fierté dans la voix et un grand sourire.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Sam 11 Fév - 19:41

Aéline se laissa faire et bu la totalité du verre sans en laisser une goutte et sans tousser, elle poussa les choses jusqu'à se lécher les lèvres. Le terrible alcool devait lui plaire ou lui faire un effet monstre, car très vite un grand sourire naquit sur son visage pensif. Elle lui répondit après quelques secondes de réfection.

- Et que dirais-tu, si je t'apprenais que j'aime la voie que j'ai choisie. Je m'offre ce qui me plait, je n'ai aucun problème pour vivre et je suis libre. Et surtout, je n'ai pas souvenir d'avoir pleurer : pour rien, ni personne.
- Je dirais que tu ne connais que colère et méfiance. Ta solitude te fait plus de mal que tu ne le crois.répondit-il du tact au tact.
- De ce coté là, les choses semblent changer ces derniers temps.

Elle lui proposa un rendez-vous sur les toits plus tard dans la nuit qu'il accepta d'un hochement de tête. Laharl contemplait Aéline s'enivrer avec l'esprit du dragon, elle se montrait de plus en plus franche autant dans ces paroles que dans ces gestes. Laharl se prêta volontiers au jeu d'autant que l'alcool commençait à lui chatouillait les sens. Il but doucement le verre que lui donnait à boire Aéline assise sur ses genoux. Une fois le verre vide, il dut admettre que la façon de boire influencer le gout.

- En effet, la façon qu'on a de boire influence les sensations, mon petit lapin. Tu vas voir c'est mieux comme ça.

Inspiration du moment, courte folie d'un dragon joueur et envie de monter de plus en plus haut dans la provocation et de voir jusqu'où la jeune femme pouvait supporter le jeu de Laharl, il se saisit de la bouteille d'esprit de dragon et bu à la bouteille trois longues gorgés et garda une quatrième en bouche et la fit chauffer pour lui faire atteindre une douce chaleur. Puis il passa sa main doucement sur la nuque d'Aéline et posa ses lèvres sur les siennes pour lui faire boire l'esprit de dragon chauffer en bouche dragonique. L'action dura quelques secondes, puis Laharl recula sa tête et avec un grand sourire il annonça.

- Je crois qu'il faut un nom à cette action je pense que je vais appeler ça "le baiser du dragon". Franchement tu m'inspires de grandes choses Aéline.

Laharl entendait une quelconque réaction de la part de la jeune énorii. Même s'il savait qu'il faudrait mettre bientôt fin a leur petit jeu pour peu-être continuer plus tard sur le toit de la ville, il ne pouvait pas s'empêcher de toujours chercher à aller le plus loin possible; il se promit d'amener une bonne bouteille d'alcool bleu. Il eut envie de rire mais il se retint.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Jeu 16 Fév - 22:15

Aéline prit les devant et Laharl se laissait faire. Elle se fit de plus en plus proche, de plus en plus sensuel et active. La main baladeuse d'Aéline glissé entre eux avec une grande dextérité ce qui n'était pas pour déplaire a Laharl. Puis elle lui mordit la lèvre, sur le coup de la douleur, de l'excitation et de la surprise il se raidit. Pour finir sa provocation elle lécha la blessure qu'elle avait provoqué. Laharl poussa un petit gémissement, le jeu s'emballait. Sa dernière phrase finit de porter l'estocade. Laharl flancha légèrement. Pourquoi lui qui vivait dans ce monde de lumière où pour lui l'aide qu'il pouvait porter aux personnes lui plaisait plus que tout, pourquoi cette créature de la nuit qui n'hésitait pas à voler, tuer et espionner sans vergogne l'attirait tant. Folie passagère ? Laharl passa sa langue sur ses lèvres, le goût de l'obscur était si délicieux et quand il avait une aussi belle forme comment ne pas se laissait tenter ?

- Arrête on va se faire remarquer.

Malgré ces paroles dénotant une certaine sagesse dans le cas présent et surtout compte tenu du fait que certaines personnes de la taverne commençaient à les regarder avec insistance, Laharl mordit sa langue, entaillant et faisant couler son sang dans la bouche. Si la jeune femme voulait le boire il lui en donnerait autant qu'elle en voudra. Laharl embrasse fougueusement. S'abandonnant au gout intense du sang de dragon Aéline se mit à suçoter la langue de Laharl. Elle n'avait rien à faire des gens qui les regardaient. Autant Laharl qu'Aéline s'abandonnaient l'un à l'autre couper du reste du monde, du silence pesant qui commençait a régner sur la taverne. Au bout de quelques minutes, Laharl se détacha de l'étreinte d'Aéline voulant toujours plus de sang. Il tourna rapidement la tête vers le tavernier et demanda la meilleure chambre ainsi à ce qu'une autre bouteille d'esprit de dragon. Il lui fallait quelques minutes pour préparer la demande mais le tavernier partit en pressant le pas surement heureux que ce qu'il pensait être un couple éméché continu leur petit jeu en privé.

- J'espère que tu t'amuses bien, ma petite loutre?

Il s'approcha doucement de l'oreille gauche d'Aéline et lui susurra:

- Il faudrait peut-être monter non ? Ça c'est pour m'avoir mordu.

Laharl mordit délicatement l'oreille. Pour toute réponse, il sentit une main lui griffer le dos, Laharl répondit en mordillant un peu plus fort Et l'autre main d'Aéline se fit plus baladeuse encore explorant plus en profondeur et en détail le corps de Laharl, tout en grognant.

- Il n'y a que moi ici qui ai le droit de mordre.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Ven 17 Fév - 18:12

Laharl avait senti les longues dents d'Aéline glisser le long de son cou, il ne pouvait en douter elle allait le mordre et lui prendre de son sang jusqu'à s'enivrer. Pourtant elle arrêta son geste pour une raison inconnue. Le tavernier annonça d'un signe que la chambre était prête à Laharl. Il se leva emportant la jeune femme dans ses bras, celle-ci se réveilla de sa réflexion devant la porte de la chambre, se serra un peu plus contre lui et lui parla sur un ton plutôt menaçant. Puis elle essaya de changer de sujet en l'embrassant.

- Mais tu peux me mordre autant que tu veux tu sais ?

Laharl ouvrit la porte doucement, il pénétra dans le pièce d'un pas léger et repoussa la porte du pied. Il ne voulait pas se précipiter d'autant que d'après ce qu'il avait comprit de la bouche d'Aéline les précédents prétendants avaient fini leurs vies avant. Il aimait ça, le fait d'être privilégié. Il s'apprêtait à demander pourquoi quand il remarqua la cheminée qui était éteinte. Il se sépara de son épée rapidement, s'il devait se défendre il n'aurait plus que ses mains. Il s'assit sur le bord du lit avec Aéline sur ses genoux, il se pencha en arrière, attrapa le bouteille d'esprit de dragon, en prit quelques gorgés et cracha des flammes en direction de la cheminée qui s'alluma aussitôt. La jeune femme sembla étonné par une telle pratique mais pour détourner son attention Laharl lui parla.

- Alors je dois être vraiment heureux de pas avoir déjà une dague planté dans le dos.

Laharl se redressa et embrassa la jeune femme, une main dans le dos la caressant doucement et l'autre se baladé en exploration avancée cherchant des trésors et les dagues de la jeune femme. Il tomba sur l'une des armes et fit glisser ses doigts le long de la lame effilée et continua sa quête délicatement. Il fit descendre sa main toujours plus bas et une fois arrivée en dessous du genou il remonta passant sous la jupe pour aller jouer avec plaisante courbure des fesses de sa camarade. Une toute nouvelle expérience pour lui. Amuser il se détacha de la douce sensation des lèvres d'Aéline pour lui en faire la remarque.

- Et toi est-ce que tu te rends compte que malgré le temps que j'ai passé parmi les autres peuplades aucune ne jamais réussit à me pousser àaller si loin avec elle ?

*En fin de compte je suis peut-être l'unique choisie d'une fille unique.*pensa Laharl pour lui même. Ce qu'il le fit sourire.

A cet instant précis le monde, la ville et la taverne pouvait être a feu et a sang, il n'en avait rien a faire, il voulait juste suivre ce jeune bout d'énorii partout rien que pour le goût de ses lèvres et sa façon de voir les choses. Laharl se laissa basculer en arrière entraînant l'énorii avec lui.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Sam 25 Fév - 11:00

Lou-ann avait eu une journée bien remplie, le marché aux bestiaux de la grand place avait attiré beaucoup de monde et elle avait exécuté plusieurs numéros différents. Fatiguant mais lucratif. Elle n’avait pas vu Aéline de la journée mais cela n’avait rien d’inquiétant. Elle s’était donc couchée assez tôt ce soir là, sans verrouiller sa porte, au cas ou son amie viendrait lui rendre visite.
Ce qu’elle fit, mais de manière une peu … brutale.
-Réveille-toi ! Emporte tout ce que tu pourras !
Perdue dans les brumes de ses rêves, Lou-ann n’avait pas entendue Aéline rentrer. Elle ouvrit un œil ensommeillé. Les paroles de sa visiteuse mirent quelques secondes à prendre leur sens dans son esprit mais elle se redressa rapidement, prenant du même coup conscience de la présence d‘une autre personne. Avec sa corpulence massive, son imposante épée à la ceinture et son manque de vêtement, cet homme avait tout du parfait barbare. Lou-ann se demanda brièvement comment ce monstre de muscles pouvait tenir dans l’encadrement de la porte.
-Ne t’inquiète pas, il est avec moi. Lou, je te présente Laharl et Laharl, je te présente Lou. Pour le reste des détails on verra plus tard.
Ressentant l’urgence dans le ton de son amie, Lou-ann rassembla ses affaires. Après plusieurs jours passés dans cette chambre, elle s’était un peu étalée. Malgré tout, il ne lui fallu pas longtemps pour faire son sac et enfiler une cape. Elle suivit alors le couple hors de la chambre, descendant l’escalier au pas de course, traversant la salle déserte de l’auberge. Elle eu a peine le temps de s’interroger sur l’état de la porte qu’ils arrivèrent dans la rue. Elle fut alors assaillie par les cris, plus ou moins proches, des habitants et leurs courses effrénées dans toutes les directions. Le chaos régnait dans Firen, la peur était sur tous les visages. Elle leva alors son regard vers le ciel dont le sombre de la nuit se mêlait aux couleurs flamboyantes d’un incendie.
-Ne me dites pas que vous y êtes pour quelque chose ?! demanda-t-elle en les regardants tour à tour.
Le dénommé Laharl avait l’air de s’amuser comme un gamin et Aéline, bien que visiblement fatiguée, souriait. La réponse était évidente.
-C’est pour ça que je devais venir te chercher. On nous a vu, et s’ils se mettent à chercher une Enôrii aux cheveux blonds clairs, j’avais peur qu’ils te prennent pour moi. Maintenant viens !
Le ton son amie l'inquiéta quelque peu, s'était la première fois qu'elle la voyait aussi tendu. Elle n'eu cependant pas le temps d'approfondir ses réflexion car déjà ils repartaient, s’éloignant le plus vite possible de l’agitation. Lou-ann se demandait comment ils en étaient arrivés à ainsi incendier tout un quartier Elle n’aimait pas particulièrement l’idée de devoir fuir Firen, elle aimait bien cette ville pleine de vie et accueillante et y avait pris quelques habitudes. Malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de trouver la situation excitante et n’arrivait pas vraiment à s’inquiéter des conséquences de tout ce tapage.
Personne ne semblait leur prêter attention, il faut dire qu’ils n’étaient pas les seuls à s’éloigner du feu. Ils arrivèrent enfin à la sortie de la ville et elle suivit le couple sur un petit sentier de montagne. Ils s’arrêtèrent au somment d’une colline près d’un bosquet aux couleurs automnales et se retournèrent pour contempler Firen. Même s’il ne pouvaient ni voir ni entendre les habitants s’activer près de l’incendie, l’agitation qui y régnait était quasi palpable. Les flammes qui dévoraient les bâtiments illuminaient la ville de couleurs chatoyantes, la rendant presque vivante. Un monstre sombre et immense avec un cœur palpitant de vie.
Un large sourire se dessina peu à peu sur le visage de Lou-ann et elle ne put réprimer le rire qui montait en elle. Ses compagnons la regardèrent, interloqués, puis, se détendant peu à peu, ils se joignirent à son euphorie.
-C’est la plus belle ville que j’ai jamais vue ! s’extasia la troubadour.
Revenir en haut Aller en bas
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Sam 25 Fév - 23:39

La course folle à travers la ville venait de se finir et le duo avait gagné un compagnon, une amie d'Aéline, une autre énorii. Ils regardaient la ville depuis les hauteurs, les flammes dévoraient doucement les bâtiments et s'étendaient en sautant de toit en toit à cause de l'étroitesse des rues. Les efforts pour endiguer les flammes commençaient à s'organiser et à être efficace mais cela prendrait du temps et les dégâts allaient être considérable. La vue depuis leur position dominante était pour les occupants de la ville attristante mais pour eux c'était magnifique. Les panaches de fumées qui montaient haut dans le ciel, les lueurs des flammes qui rongeaient les maisons en éclairant leurs prochaines victimes et surtout le soleil qui pointait le bout de son nez en une aube fatale, effrayante et sinistre. Une vraie aube dragonique comme il en avait vu peu, il faut dire que le ville en proie aux flammes ça ne courait pas les rues. Lou, la nouvelle venue semblait elle aussi apprécier le spectacle puisqu'elle provoqua l'hilarité au sein du petit groupe.

- Je crois que c'est ce que l'on appelle une aube dragonique, si belle, terrifiante, sinistre et emprunt d'une certaine fatalité. Elle est comme toi Aéline, si tous les gens que l'on a croisés depuis hier sont mort, souffrant ou bien dans la misère. Tu possèdes ce côté effrayant, et pourtant tu es belle comme cette aube. Comme elle j'aimerais que tu acceptes ce cadeau, un très vieux mot, d'une langue morte: Cette aube la Dawneerie. Accepte de porter ce nom.

Elle évitait le regard de Laharl, préférant regardait l'aube. Elle l'écoutait attentivement. Il pouvait presque la sentir frissonner, elle ne réagissait pas, plongeait dans une tempête cérébral elle réfléchissait à tout allure. Elle répétait à plusieurs reprises le nom qu'il lui avait donné a voix basse mais suffisamment fort pour que Laharl puisse entendre, essayant même d'y mettre son prénom devant. Un nouveau silence, Aéline réfléchissait encore, elle avait deja accepter le nom mais cherchait une réponse valable pour taquiner Laharl d'autant qu'elle ne savait pas pourquoi il avait essayé de lui offrir un nom. Il l'avait fait par pur gentillesse car il était ainsi.

- Terrifiante, belle et emplie de fatalité. c'est comme ca que sont les aubes dragoniques, je suis comme ca ? tu me donnes un nom qui fait echo aux dragons ?! toi qui sais a quel point je les venere ! Est ce que tu te rends compte combien j'aime ce nom et ce que tu viens de faire ?
- J'avais un doute mais maintenant je le sais.

Ravie de cette réponse, Laharl sourit, il prit soudain conscience de la situation, on connaissait leurs visages et la relation entre leur fuite et l'incendie serait rapidement fait. Bientôt de gardes seraient envoyés pour les rechercher, il y aurait peut-être même des barrages voir des soldats volant a dos de pégases, on ne sait jamais. Il se tourna vers Lou.

- Je ne voudrais pas passer pour un lâche mais je pense qu'on devrait essayer de mettre le plus de distance entre nous et cet accident. Et peut être même se séparer ou se cacher le temps qu'on nous oublie. A la limite, vous pourriez partir en direction du sud et moi je pourrais essayer de les attirer vers l'est. Sauf si vous avez une meilleure idée.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Jeu 1 Mar - 22:08

Laharl ne vit pas la tempête arriver. Frappé de plein fouet par la tourmente d'une petite énorii, il ne sut pas quoi répondre. Aéline lui tourna le dos. Il sera les poings de plus en plus fort, ses ongles commencèrent par pénétrer la chair de ses paumes, libérant de son sang. Ses articulations blanchir sous l'effort, petit a petit les bras se contractèrent également une série de craquement résonnèrent de ses mains, ses bras puis son dos et enfin son cou. Il n'aimait pas être bousculé, presque insulté comme cela, pire encore il enrageait contre lui même, l'idée lui avait semblé bonne, protéger Aéline et Lou quitte à brûler une forêt et peut-être le reste de la ville, mais ses arguments s'étaient effondrés.
Le feu bouillonnait en lui, brûlant, lancinant et enivrant. Il aurait pu se laisser porter par ce courant et réduire a l'état de cendre tout ce qui se trouvait devant lui. Un puissant grondement sourd sortit de sa gorge, ses yeux brillaient d'un beau rouge, il ressentit le feu prendre naissance dans son corps et remonter vers sa bouche. Il cracha deux boules de feu, l'une à droite du sentier et l'autre sur la gauche. A peine avaient-elles percutées le sol qu'elles se rejoignirent pour former un mur de flamme. Il dégaina rapidement son imposante épée a deux mains.


- Ne m'insulte jamais, je ne suis pas un lâche, je n'y peux rien si mon idée te semble mauvaise, je crois qui si je venais à faire cramer le reste de cette ville personne ne vous poursuivra, peut importe combien je leur ferai peur ou qu'il me craindrait au moins pendant ce temps ils n'auraient aucunement le loisir de vous courir après.

Il planta son épée au sol avec rage. Et s'adressa aux deux jeunes femmes.

- Je ne connais pas vos capacités, je ne vous connais presque pas mais si vous le voulez je vous aiderais et je vous protégerais.

Il se calma, d'un coup étouffant le feu de sa colère en repensant à la douceur d'Aéline. Et demanda a Aéline a voix basse, même si Lou pouvait entendre il n'en avait rien à faire.

- Si tu veux vraiment que je reste à tes côtes, pourquoi tu ne le demandes pas ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Mar 6 Mar - 22:49

Tandis qu’ils se rapprochaient des écuries, de nombreuses questions trottaient dans la tête de Lou-ann. Un certains nombre concernaient le fameux Laharl. Seules quelques gouttes de son sang s’étaient échappées de ses paumes mais cela avait suffit à lui donner l’envie de lui sauter dessus. Elle s’était contenue à grand peine. Comment un sang pouvait-il avoir une odeur si alléchantes, jamais encore elle n’avait sentit quelque chose comme ça. Malheureusement ses questions n’auraient pas de réponse dans l’immédiat, de même que celles concernant les derniers propos d’Aéline. Elle les rangea donc dans un coin de son esprit. Une chose pourtant l’interpellait, un mot : topaze. Elle était persuadée d’avoir déjà entendu ce mot quelque part (autrement que pour le nom d’une pierre précieuse). Une chanson lui vint alors à l’esprit et elle se mit à la fredonner machinalement en continuant de suivre les deux autres.
Aéline se retourna vers elle et lui lança un regard assassin, lui faisant signe de se terre. Ils étaient à présent proches de l’écurie. L’édifice se composait d’un corps principal, devant eux, et de deux grandes dépendances un peu plus loin, le tout entouré de clôtures.
Aéline leur fit signe de s’arrêter à l’abri d’un monticule de rochers mais avant qu’elle ait put dire quoi que ce soit Lou-ann sursauta.
-Ca y est ! Je sais !
Encore une fois elle fut réprimandée par l’assassin qui lui intima l’ordre de se taire.
-Désolée, chuchota-t-elle. Le topaze, c’est Ouros ! Ajout-t-elle tout sourire.
Son amie la regarda d’un air incrédule.
-Ouros, le dragon de Topaze, c’est l’un des douze seigneurs dragons de la légende. Je savais bien que je connaissait ce nom, il y a une chanson Enôrii qui raconte la légende des douze.
Lou-ann était visiblement très fière d’elle, Aéline elle avait les sourcils froncés et regardait Laharl qui lui aussi semblait contrarié.
-On en discutera plus tard. Pour le moment, il nous faut des montures.
Même si elle avait l’air décidée, Aéline n’en restait pas moins très fatiguée et elle avait du mal à réfléchir clairement à un plan d’action. Laharl tenta de lui venir en aide.
-Restez là pour le moment, je vais aller m’occuper des gardes après on aura plus qu’à se servir.
Aéline, devant le manque de discrétion de se plan « barbare » s’apprêtait à répondre mais Lou-ann la devança.
-Je suis sure qu’on peut arriver à se « servir » comme tu dis sans pour autant tout casser. Je vais faire diversion, vous, faites le tour vers l’arrière et prenez des montures.
-Ils doivent être nombreux là dedans, tu compte les occuper comment ?! questionna Laharl
-T’inquiète pas pour ça, j’en fait mon affaire. Allez-y maintenant vous avez un sacré détour à faire pour pas vous faire repérer, mais attention toi, ajouta-t-elle en pointant l’homme du doigt, les seules choses que tu as le droit de casser ce sont des murs et des clôtures, je ne veux pas de morts !
Laharl émit un grognement et haussa les épaules, puis il partit, Aéline traînant des pieds derrière lui.
Lou-ann reporta alors son attention sur les écuries, elle allait devoir être particulièrement douée si elle voulait que ça marche. Elle s’ébouriffa les cheveux, défit quelques boutons de sa veste de façon à avoir l’air négligée puis, machinalement, elle porta la main à la fermeture dissimulée dans le fond de son sac. La présence de ses skêlz cachés dans une doublure la réconfortaient tout de même. Ils lui seraient peut être nécessaires.
Elle prit une profonde inspiration pis s’élança à toute vitesse vers les écuries qui lui faisaient face. Elle ouvrit le portail d’entrée à la volée sans même se soucier des deux hommes qui s’avançaient vers elle. Elle atteignit la porte du bâtiment principal et s’y engouffra puis se mit à hurler à plein poumons.
-Au secours, aidez-moi ! Je suis poursuivie !
Déjà les premières personnes alertées par son arrivée et ses cris l’entouraient. Lou-ann gesticulaient en tous sens criant, les implorants sans qu’aucun d’eux ne puisse comprenne quel était le danger. A bout de patience l’un d’eux la saisie par les épaules pour la calmer.
-Bon dieux mais vous aller arrêter oui !
Lou-ann se figea et le regarda les yeux exorbités.
-Vous … vous êtes … vous êtes avec eux …
-Quoi ?
Mais avant que l’homme n’ait eu le temps de comprendre elle se libéra de son étreinte et se faufila à travers la foule incrédule en hurlant de plus belle.
-VOUS ETES AVEC EUX ! SALAUD ! VOUS M’AUREZ PAS !
Elle se mit alors à courir dans toutes les directions renversant tous ce qu’elle pouvait, esquivant ceux qui se mettaient en travers de son chemin passant de pièces en pièces, parfois sortant par une fenêtre puis revenant par une autre. Ses poursuivant ne savaient plus où donnaient de la tête des ordres plus ou moins distincts fusaient. La plupart des ouvriers et des intendants de l’écurie étaient à la poursuite de cette furie qui saccageait tout sur son passage. Elle avait réussi sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Ven 9 Mar - 23:16

Laharl essayait de se montrer le plus énervé possible, on le prenait pour un idiot fini, un gros barbare sans cervelle qui ne pensait qu'à foncer tout droit et bien sur, il n'aidait pas à dissiper cette image de lui, pire encore il s'amusait à jouer ce rôle. Pendant qu'il regardait Lou partir distraire les gens des écuries, Aéline et lui contournaient l'édifice pour trouver l'endroit où l'on gardait les pégases, le dragon faisait attention à faire le moins de bruit possible mais Aéline visiblement fatigué semblait avoir du mal.
Visiblement Lou travaillait à merveille et il ne restait qu'une seule pauvre futur victime pour garder les montures. Ils s'approchèrent doucement, Aéline attendait un peu a l'écart et Laharl se préparait a assommer le garde quand celui-ci se retourna, la barbare ne réfléchit pas trop pour pas changer ses habitudes et pris deux pas d'appuis avant de sauter les deux pieds en avant sur le garde. Le bruit du choc et du corps du garde tombant lourdement contre un mur fut étouffé par le chaos de Lou.
Laharl se releva, le garde était toujours en vie du moins pour le moment. Il pénétra à l'intérieur de l'écurie et se mit en quête des trois plus belles bêtes et servant de tout ce qu'il pouvait pour choisir. Une fois le choix fait, il passa doucement à coter de chaque pégase et leur envoya un énorme coup de poing sur le côté de la tête pour les plonger temporairement dans un état de semi-conscience bien connue. Il sella rapidement les bêtes et sortit avec elle toujours le plus silencieusement possible.
Il rejoignit Aéline qui portait un son totem dans ses bras et attendit avec elle le retour de Lou. Ils prirent la fuite sans un mot dès qu'elle revint. Après plusieurs minutes constatant que le pire était derrière eux, Laharl se permit de répondre a quelques interrogations qu'il pouvait leur rester.


- Le topaze,.... Le topaze c'est bien Ouros, un seigneur dragon, l'un des douze qui règnent sur le peuple dragon et garant de l'équilibre. ce qui est plus gênant c'est que ce gros abruti est passé à l'ennemi, bon ce n'est pas totalement de sa faute mais je ne peux pardonner ce genre de choses. Si je voulais faire dans le dramatique, je pourrai vous dire qu'une grande guerre est proche voir la fin de notre monde. Si vous avez des questions, je peux toujours essayer de vous répondre.

Laharl se tourna pour regarder Aéline qu'il savait très fatiguée. Celle-ci s'était endormie et commencé à glisser de sa selle. Il plaça sa monture juste en dessous de celle d'Aéline et la saisie au vole lorsqu'elle chuta, puis la prit dans ses bras pour la bercer contre lui et la laisser profiter de sa chaleur. Aéline que la chute avait réveiller se rendormi très vite dans les bras du dragon.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Mar 13 Mar - 21:32

Le vent fouettant ses cheveux, le ciel à perte de vue, Lou-ann commençait enfin à se détendre. La nuit et le début de la journée avaient été assez mouvementés et tout ceci était très éloigné de son quotidien habituel. L’arrivée d’Aéline dans sa petite vie calme avait tout bouleversé en quelques jours et elle découvrait à présent les inconvénients de cette rencontre. Juchée sur son pégase elle tourna la tête vers ses compagnons de vols. Son amie était toujours endormie dans les bras du barbare et celui-ci semblait perdu dans ses pensées. Lou-ann n’ayant pas répondue à son invitation à poser des questions concernant Ouros il n’avait pas insisté et tous deux voyageaient en silence. La terre défilait sous leur pieds tendis qu’ils se dirigeaient vers Nadûr et il était difficile de se repérer depuis une telle hauteur, surtout lorsque, comme l’Enôrii c’était la première fois qu’on se retrouvait sur un pégase. Elle parvint toute fois à identifier une formation rocheuse près d’un cour d’eau et fit signe à Laharl qu’elle voulait descendre. Celui-ci acquiesça et tous deux se posèrent sans encombre près des rochers. Il mit pied à terre, tenant toujours Aéline dans ses bras et la déposa à l’ombre. Loky sortit la tête de la cachette qu’il avait trouvé dans sa veste et sembla satisfait de ce qu’il vit car il se pelotonna de nouveau contre sa protégée toujours endormie. Les trois pégases, celui que chevauchait Aéline au départ les ayant suivit par habitude, se dirigeraient instinctivement vers l’eau pour s’abreuver.
-Je suis déjà passée par ici il y a quelques temps, il n’y a pas d’habitations avant plusieurs kilomètres et la route est elle aussi assez éloignée, on devrait être tranquille ici.
Lou-ann fit une pose, observant l’homme, si c’en était un, qui se tenait devant elle.
Tous deux semblaient se juger du regard, le seul lien de confiance entre eux était une assassin endormie. Cela ne suffisait pas à Laharl pour dévoiler sa véritable nature et Lou-ann n’était pas du genre à se contenter de l’avis d’un autre, si proche soi-t-il. Mieux valait attendre le réveil de leur amie pour poser des questions. Elle choisit donc de s’éloigner et se dirigea vers la rivière et en profita pour se rafraichir le visage. Elle sortit ensuite de son sac ses skëlz encore tachés de sang.
Les images de son combat dans les écuries lui revinrent en un instant. Elle était parvenue à attirer la majeure partie des occupants du lieu mais certains c’étaient montrés plus rapide que prévu elle avait été contrainte de se défendre pour pouvoir leur échapper. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas fait couler le sang de cette manière et elle s’en serait passé volontiers.
Perdue dans ses pensées elle n’entendit pas son amie s’approcher.
-Sympa les couteaux, dit-elle en souriant.
La réflexion ôta un petit rire à la troubadour. Jamais personne n’avait appelé ses skêlzs des « couteaux ».
-Ce sont des skêlzs, rectifia-t-elle.
Et elle lui expliqua alors la nature particulière de ses armes personnelles et leur importance pour les Enôrii. Comme elle s’y attendait, Aéline était emballée à l’idée de posséder des armes d’une telle qualité.
-C’est le forgeron d’Enawen qui les fabrique, il n’y a que lui qui peut te procurer les tiens.
Une fois les lames propres et sèches, elle les replaça dans son sac, à l’abri des regards indiscrets et toutes deux retournèrent auprès de Laharl qui s’était installé contre la paroi rocheuse.
-Maintenant que tout le monde est réveillé, commença Lou-ann, je serais très curieuse d’avoir un peu plus d’explications concernant vos petites péripéties, mais avant, j’aime bien savoir à qui je m’adresse, ajouta-t-elle en braquant son regard sur le barbare. Tu as l’air plutôt bien renseigné en ce qui concerne Ouros et les douze seigneurs dragons, si j’ajoute à ça ton odeur particulière et le parfum alléchant de ton sang, tu comprendras que je me pose des questions sur ta nature. Je veux savoir ce que tu es.
Revenir en haut Aller en bas
Laharl
Dragon de feu

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Race:
Classe :
Metier:

MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Ven 6 Avr - 19:26

Laharl s'arrêta de rire net après la demande d'Aéline. Il n'avait jamais caché sa véritable nature même s'il aimait bien faire chercher les gens, tampi pour les plus bêtes qui abandonnaient devant la difficulté. Mais adopter sa forme natale s'était une demande très original: encore une fois la plupart des gens se contentaient d'un ou deux tours de passe-passe. Il passa son regard sur son environnement, il lui fallait de la place et être loin des montures pour ne pas leur faire peur et il lui fallait également des arbres pas trop loin pour se cacher en cas de patrouilles éventuels. Il avisa ses compagnons de voyage.

- Il me faut plus de place, on doit aller un peu plus loin. Venez, on sera mieux par là-bas.

Laharl éloigna vers l'endroit qu'il avait repéré, il était suivi par les deux énorii. Il aurait pu déposer son épée au sol et son pagne, mais la transformation semblait faire disparaître ses affaires. Il se changea lentement en dragon.

Une fois le procédé fini, il bougea lentement son corps: d'abord de puissants mouvements d'ailes provoquant un peu de vent puis quelques pas sur ses puissantes pattes, pour finir il fit ondulé sa queue. Il se sentit pleinement dragon: fort, grand et prédateur ultime. Aéline eu un court instant de stupéfaction puis l'excitation prit le dessus sur elle, elle tournait autour de Laharl avec les yeux grands ouverts, ceux-ci brillaient de mille feux.

Elle l'observait sous tout les angles, passait ses doigts sur les écailles du dragon, lui faisait lever la patte pour pouvoir jouer avec les griffes rétractiles et caressait les fines écailles souples formant une sorte de coussinet sous la patte. Pour finir elle grimpa sur le dos de Laharl et s'assit à l'encolure et elle invita Lou à la rejoindre. Celle-ci accepta l'invitation et prit place à son tour, Aéline demanda à faire un petit tour de dragon en talonnant sauvagement Laharl. Celui-ci commença à agiter ses ailes et prit lentement de l'altitude, une fois assez haut il s'élança en avant, il fit vola en frôlant les arbres pendant une dizaine de minutes avant de revenir à son point de départ. Ses cavalières descendirent et il reprit sa forme humaine. Aéline et Lou était pleine de questions concernant les dragons. Laharl se faisait une joie de leur répondre avec autant de précisions qu'il pouvait en apporter.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   Ven 20 Avr - 15:18

Un dragon … un dragon en chair et en os… et en écailles ! Lou-ann avait du mal à en croire ses yeux. Laharl avait accepté de se transformer et c’était un spectacle tout à fait fascinant. Aéline l’observait sous toutes les coutures tandis qu’elle-même n’osait bouger. Le dragon se prêtait sans rechigner à cette inspection en règle. C’était une bête magnifique aux couleurs flamboyantes, tout en muscles et piquants. Absorbée dans sa contemplation, Lou-ann ne vit pas Aéline grimper sur le dos de cette créature de légende, ce n’est que lorsqu’elle aperçut sa main tendue qu’elle réalisa ce qu’elle lui proposait. Un vol à dos de dragon !
L’enôrii ne se le fit pas dire deux fois et escalada la patte du dragon pour prendre position derrière son amie. En quelques puissants battements d’ailes Laharl se propulsa dans les airs, arrachant des cris de joie à ses cavalières. Si au début les deux enôriis se cramponnaient, elles se détendirent rapidement, levant les bras en riant, profitant au maximum de ce moment, la terre sous leurs pieds, le vent leur fouettant le visage, l’ivresse d’être dans les cieux. Mais déjà Laharl amorçait sa descente. Il se posa en douceur et les deux amis mirent pied à terre. A là fois ravies et excitées, elles bombardèrent le dragon, redevenu humain, de questions. Celui-ci répondit volontiers à leurs interrogations concernant sa race et lui-même.
Une fois leur curiosité assouvie, les trois compagnons retournèrent à leur camps et se détendirent en mangeant quelques fruits que Lou-ann avait emportés. Celle-ci en profita pour questionner le nouveau couple sur les circonstances de leur rencontre. Elle découvrit ainsi l’attirance particulière qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre et les conséquences imprévues qui s’en suivirent, provoquant ainsi l’incendie de la ville.
Lou-ann avait du mal à imaginer sa compagne, solitaire par nature, en couple, mais elle était heureuse de la voir si enthousiaste.
Un autre sujet, moins joyeux, l’intéressait également.
-Aéline, j’aimerais que tu nous parles un peu plus en détail de ce que tu as entendu au palais de Nadûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dragon or not dragon ? [pv : libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
dragon or not dragon ? [pv : libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DRAGON vs GGHH
» Sauvée! (PV: Chant du Dragon)
» Player Finds Spooky Secret Message In Dragon Age Inquisition / Kotaku
» Qui combat le dragon, devient dragon lui-même! [avec Jia Li]
» Fake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pierres Sacrées :: Firen-
Sauter vers: